Articles presse et revues Quercy aventure

quercy aventure Cahors

 Les articles de presses et revue de Quercy Aventure

La Dépêche du Midi - Publié le 06/06/2010 03:48 | M.A.
Source de l'article : http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/06/849371-Les-collegiens-a-l-ecole-de-speleologie.html

Les collégiens à  l'école de spéléologie

sport

Partir en exploration au fond d'un gouffre, découvrir au détour d'un boyau une concrétion, et pourquoi pas un jour, des peintures rupestres comme l'ont fait, bien avant eux, des passionnés de spéléologie.

Depuis le début de l'année 2010, l'Association spéléologique de Figeac, avec le soutien de la Direction départementale de la jeunesse et des sports du Lot, et en partenariat avec le collège Jeanne d'Arc, organise les mercredis après-midi, des séances éducatives et pédagogiques orientées vers l'apprentissage de la spéléologie.

« Faire découvrir aux scolaires une discipline qui sait allier le challenge sportif et le monde souterrain, ainsi que la technique du rappel et les règles de sécurité, est un apprentissage qui fait grandir », explique le moniteur.

Tous ces jeunes explorateurs qui sont maintenant affiliés à  la FFS (Fédération franaaise de spéléologie) progressent chaque fois un peu plus au cours des explorations. Ils apprennent à  maîtriser les cordes qui les amènent, peu à  peu, vers une autonomie complète.

Apprendre et découvrir

« Lors des explorations, chaque collégien spéléologue peut ainsi admirer le monde souterrain qui l'entoure, comprendre comment les grottes se sont créées et expliquer comment se sont formées les merveilles minérales que sont les stalagmites et les stalactites », continue le responsable.

Au-delà  du minéral, les collégiens rencontrent lors de ces explorations des espèces vivantes protégées, à  l'exemple des chauves-souris qu'ils peuvent observer et dont ils apprennent le mode de vie. Aujourd'hui, une douzaine de jeunes participent à  l'aventure.

Allant de la simple initiation sur les causses du Quercy, aux expéditions à  l'étranger, l'ASF participe également à  la recherche de nouvelles cavités.

Contacts : ASF, 2 rue Victor-Delbos à  Figeac, tél. : 05 65 50 02 24.

Voir la vidéo :  Cliquez ici          

Publié le 05/10/2010 02:05 | LaDepeche.fr

Figeac. découverte du Canyoning

canyoning quercy aventure

C'est dans le cadre des 9e Journées nationales de la spéléologie et du canyon. Qui se sont déroulées le 2 et 3 octobre 2010,Que les clubs de spéléologie de Figeac et du Lot se sont mobilisées pour faire découvrir aux grand public leur passions de la nature , du monde des cavernes, et des canyon Lotois.

Sur le Figeacois, cette manifestation, qui était entièrement gratuite à  permis de faire découvrir  à  plusieurs dizaines de personne , pas moins de 2 cavités et un canyon.

Au programme il y avait pour la spéléologie, des passages à  plat ventre dans les étroitures, une tyrolienne, et l'émerveillement devant la beauté des salle concrétionnées, le tout accompagnées de commentaire sur le monde mystérieux des grottes.

Et pour le Canyoning, des saut dans l'eau fraiche, des glissades dans les toboggans  et même de belle descentes en rappel dans les cascades !

Un programme donc très complet pour le week-end organisés en encadrés  par des bénévoles passionné et désireux de faire partager leurs passions. Un spéléologue professionnel local, Jean-Luc Guinot, de Quercy Aventure, à  même participer à  cette action dans le cadre de la découverte du Canyoning

Cet événement,  qui est organisée par la fédération Française de spéléologie, à  rassemblée plusieurs dizaines de personnes sur le figeacois, et à  permis de faire connaître à  un large public des activités passionnantes se trouvant deux pas de chez lui, le tout dans la plus grande sécurité.

Bien au delà  de cet événement annuel, les club de spéléologie de Figeac peuvent vous proposer des sorties de découverte en spéléologie et Canyoning toute l'année, dans un cadre associatif et convivial.

Voir la vidéo :  Cliquez ici 




Publié le 02/12/2010 09:53 | LaDepeche.fr

Figeac. Les spéléogues ne font plus qu'un

Le club constitué souhaite ouvrir la spéléologie à tous.
Le club constitué souhaite ouvrir la spéléologie à  tous.

Les deux clubs de spéléologie de Figeac : le Spéléo club de Figeac (SCF) fondé en 1961, et l'Association spéléologique de Figeac (ASF) fondée en 1969, ont fusionné. « Afin d'unifier nos compétences, nous avons décidé de nous unir sous le Figeac spéléo club (FSC), réunissant ainsi près d'une cinquantaine de membres », ont expliqué les représentants de l'association.

Le FSC réaffirme sa volonté de proposer une spéléologie ouverte à  tous, débutant ou confirmé. « Nous proposerons des sorties découverte et apprentissage de la spéléologie encadrées par des personnes expérimentées. Comme, par exemple, dans le cadre de l'action pédagogique « école départementale de spéléologie » actuellement menée auprès de collégiens figeacois. Seront également proposées des sorties plus techniques : explorations de cavités profondes, nécessitant l'emploi et la maîtrrise des techniques modernes de progression souterraine (descente en rappel, progression en rivière, franchissement de passages étroits. », détaillent les membres. Le FSC poursuivra les activités de recherche de nouvelles cavités, d'expéditions spéléo, de spéléologie scientifique, de canyoning et de secours. Il participera également à  la vie du Comité départemental de spéléologie du Lot et aux actions de la Fédération française de spéléologie.

Renseignement au 05 65 50 02 24 ou 05.65.40.05.34 ; scf46@hotmail.fr

Figeac. Six résidants découvrent la spéléologie

les 6 résidants et leurs accompagnateurs prêts à découvrir la
les 6 résidants et leurs accompagnateurs prêts à  découvrir la grotte.

Grâce à  l'encadrement conjoint du spéléo club et de l'association de spéléologie de Figeac, aidé en cela par Yves de l'OIS, des résidants du foyer occupationnel « Estelle Des Carmes » ont pu vivre une aventure souterraine. Accompagnés de leurs éducateurs, 6 résidants déficients visuels ont pu ainsi réaliser l'exploration sportive d'une grotte sur la commune de Théminette, découvrant avec intérêt les merveilles du sous-sol dans une aventure sportive qui aura marqué les esprits de chacun. Les efforts de tous dans l'eau, le froid et la confrontation à  des techniques et manoeuvres de cordes périlleuses se seront vus récompensés par une victoire et le souvenir d'une aventure inoubliable o๠les sensations vécues auront surpassé les difficultés du handicap.

L'exploration de cette cavité sur une distance d'environ 300 mètres aura transformé en l'espace d'une journée de jeunes adultes en aventuriers fiers de leur aventure o๠rien n'était gagné par avance et o๠seul le courage et la volonté de chacun d'eux auront compté. Les participants sont prêts à  repartir pour de nouvelles aventures.

Corn. Une nouvelle grotte ornée lotoise en vallée du Célé.
Revue : Spéléunca : janvier 2011

  Le dimanche 20 septembre 2009, l'un d'entre nous, Jean-Luc Guinot, spéléologue professionnel breveté d'état, remarquait des tracés peints datant du paléolithiques sur une paroi de la grotte du Pech d'Arsou 2, cavité d'accès aisée, connue peut-être depuis toujours....

cliquez ici pour lire l'intégralité de l'article : télécharger l'article

 

Retrouver l'article sur Wikipedia : cliquez ici

   

Publié le 08/05/2011 09:53 | LaDepeche.fr

Béduer. Professionnel de l'aventure en toute sécurité

Jean Luc Guinot créateur et animateur de Quercy Aventure.
Jean Luc Guinot créateur et animateur de Quercy Aventure.

Nous venons de découvrir l'existence d'une entreprise « Quercy Aventure », dont le siège social se trouve à Béduer, au lieu-dit « Martignes ». Elle propose et organise des loisirs, toute l'année (l'été avec le tourisme, l'hiver avec les scolaires), sous la conduite de Jean-Luc Guinot, professionnel d'activités de pleine nature : spéléologie, canyoning et randonnées.

Jean-Luc, 41 ans, natif de Béduer, a créé sa propre entreprise pour affirmer la passion qui l'anime depuis sa plus tendre jeunesse. « J'aime la nature, dans ce département je suis gâté ; j'aime faire découvrir des clichés qui seront de magnifiques souvenirs ». Jean Luc pense surtout à la spéléo ; il possède le brevet d'État de spéléologie-canyoning et le brevet d'État d'activités sportives pour tous. Il a déjà 25 ans d'expérience, membre actif du club spéléo de Figeac et a, à son actif, la découverte d'une grotte ornée à Corn en septembre 2009.

Il vous propose de découvrir la spéléo en toute sécurité, à partir de 7 ans, dans des grottes de la vallée du Célé ou du secteur de Cajarc, sur des lieux privés pour lesquels il a l'accord des propriétaires. Vous pouvez vous initier ou vous perfectionner.

Dès les beaux jours, il propose des descentes de torrent et petits ruisseaux dans le secteur de Saint-Céré (dès 12 ans avec obligation de savoir nager).

Les randonnées culturelles et thématiques sont commentées. Elles se font par groupes constitués, l'après midi ou la journée. Les circuits sont nombreux dans la région.

Contact : 05.65.40.05.34 ou 06 86 13 45 07. Par mail à quercy.aventure@wanadoo.fr ou sur le site www.quercyaventure.com.

Figeac. Une école de spéléologie

Publié le 07/07/2011 08:27 | LaDepeche.fr

Figeac. Une école de spéléologie
Figeac. Une école de spéléologie

Pour la seconde année, le Figeac Spéléo Club avec le collège Jeanne-d'Arc et la direction départementale de la jeunesse et des sports du Lot viennent de terminer la session d'école de spéléologie figeacoise. Chaque mercredi après-midi, des séances éducatives et pédagogiques étaient proposées aux collégiens, alliant challenge sportif et parcours mystérieux sous terre. Jean-Luc Guinot, professionnel diplômé d'État, et des membres bénévoles du Figeac spéléo Club assurent l'encadrement, aux côtés de spéléologues de l'Association des amis du Célé à Orniac, du Groupe spéléologique du Quercy ou de l'OIS de Figeac. Ces jeunes explorateurs, affiliés à la Fédération française, ont progressé dans les différentes techniques d'exploration souterraine, mais aussi dans l'approche de l'environnement souterrain : géologie, biospéléologie, Préhistoire, concrétions et autres merveilles minérales.

Le Figeac spéléo club, fruit de la fusion du Spéléo club de Figeac et de l'association spéléologique de Figeac, compte maintenant parmi l'un des clubs de spéléologie les plus importants du Lot. De l'initiation sur les causses du Quercy aux expéditions à l'étranger, il propose des sorties pour tous les niveaux. C'est également des sorties canyons, comme celle effectuée dans le Pays basque et des opérations de désobstruction pouvant mener à des découvertes de grottes inconnues ou de gisements archéologiques.

Contacts : Figeac spéléo Club, au 05 65 50 02 24 ou Quercy Aventure au 05 65 40 05 34.

   

Figeac. 50 personnes dans la cavité spéléologie

Publié le 05/10/2011 09:47 | La Dépêche du Midi

Pour la 10e année, la Fédération française de Spéléologie a organisé les journées nationales de la spéléologie et du canyoning.

Le Figeac spéléo club, né de la fusion entre le Spéléo club de Figeac et

speleologie quercy aventure
Le public explorant le monde souterrain./ Photo Figeac spéléo club.

l'Association spéléologie de Figeac, il y a 1 an, a organisé la visite d'une grotte sur le causse de Gramat.

Une cinquantaine de personnes ont répondu à l'invitation, s'équipant tels de vrais spéléologues pour explorer le monde souterrain.

Les plus téméraires de ces explorateurs ont même eu l'occasion de descendre sur deux belles tyroliennes, installées par des spéléologues locaux expérimentés.

«Nous sommes ravis de la fréquentation qui démontre bien l'intérêt et la curiosité que porte le public à l'exploration des grottes et à la spéléologie», notaient les spéléologues bénévoles figeacois. «Ce n'est pas une activité plus risquée qu'une autre, tant que les consignes sont respectées», précisaient-ils.

Fédération française de spéléologie : http://ffspeleo.fr/

 

Participation de Quercy aventure au Big Jump  de Figeac

Publié le 17/07/2012 09:44

http://www.ladepeche.fr/article/2012/07/17/1401669-3-500-personnes-a-cele-te.html

Figeac. 3 500 personnes à Célé'té

big jump quercy aventure

 

L'édition 2012 de Célé'té au bord et sur le Célé dans Figeac s'est tenu les 6, 7, 8 et 9 juillet, grâce à l'implication du Syndicat mixte du bassin de la Rance et du Célé, du Centre Social et de Prévention et de leurs partenaires. Et, elle a attiré plus de 3 500 personnes, dont un millier au festival Music'O Z'Ailes. La traversée du Célé en tyrolienne avec le Figeac spéléo club a attiré plus de 200 participations qui ont testé les 70 m de long ; tout comme l'initiation au pilotage de maquette de voiliers, sans oublier les démonstrations d'aviron, le canoë, ou encore le Contest de skate. L'espace stand d'information de plus 120 m2 (maquettes sur la vallée du Célé, aquarium, expositions sur l'eau, les moulins, les activités nautiques…) à disposition du grand public a vu défiler plus de 600 personnes. Elles n'ont été qu'une trentaine à se jeter à l'eau, le dimanche à 15 heures, pour le «Big Jump», fête européenne et annuelle de la baignade en rivière propre.

La Dépêche du Mid

   

Participation de Quercy aventure à l'émission TV .
Des racines et des ailes sur le gouffre de Padirac. (Lot)
Dans le cadre de l'émission tv : Des racines et des ailes, Quercy Aventure et Jean Luc Guinot, ont participés à la mise en œuvre
et à l'encadrement de l'équipe de tournage.
Cliquez ici pour visionner la vidéo :  cliquez ici

gouffre de padirac

Figeac. Le club de spéléologie vers de nouvelles explorations

tour de ville

Vendredi 13 décembre se déroulait l’assemblée générale annuelle du Figeac spéléo club. Comme toujours, convivialité et bonne humeur étaient rendez-vous. Le président Gilles Sennavoine, particulièrement satisfait des très nombreuses activités et sorties réalisées cette année, y voit la preuve de la bonne gestion du club, assortie d’un dynamisme bien présent.jean-luc Guinot

Parmi toutes les actions réalisées cette année, on peut citer les expéditions et explorations en Haïti, l’expédition franco-belge dans les Pyrénées Orientales (photo) et dans le Pays Basque, pour découvrir d’exceptionnelles cavités, l’action de formation sur un camp jeune en Ardèche, ainsi qu’au niveau départemental, l’animation tyrolienne du week-end festif Célé’Té, les participations aux diverses actions lotoises et du spéléo secours…

Jean-Luc Guinot, vice-président du club et professionnel de la spéléologie, annonce que d’autres projets d’expéditions sont en prévision. Il rappelle également que la spéléologie n’est pas une activité plus dangereuse qu’une autre si elle est pratiquée en sécurité, mais qu’au contraire, elle est peut se révéler une source de plaisirs, d’efforts, de rencontres et d’émotions exceptionnelles.

 

Jean-Luc Guinot

http://www.ladepeche.fr/article/2013/12/20/1778889-figeac-le-club-de-speleologie-vers-de-nouvelles-explorations.html
   

La Grotte du Pech d'Arsou sur Wikipedia !

Janvier 2014.

Désormais vous pouvez retrouver sur wikipedia, un article sur la grotte ornée du Pech d'Arsou.
cliquez ici pour découvrir l'article

 

 

 

 

 

 

Quercy Aventure sur Media 46 !

Janvier 2014.


La chaine tv web du département du lot est venue réaliser quelques images de quercy aventure en pleine action, au cuzoul de Senaillac.
pour voir la vidéo cliquez ici

media 46

L

 

Le groupe a passé un beau séjour.

Avril 2014

Le groupe a passé un beau séjour.
 

Vingt-quatre membres du Groupe Spéléo du Redan sont descendus dans le Lot pour neuf jours faits de spéléo, kayak, rando et découverte de la région, du 4 au 13 avril. Ils logeaient au gîte de La Flèche Bleue et ont profité du nombre important de grottes pour organiser leurs journées : Viazac, Saut de la Pucelle, Igue Noire, Planagrèze et encore quelques autres. Pour la partie spéléo, le clou du spectacle a été la découverte de la Grotte du Cirque avec Jean-Luc Guinot. Le parcours pédestre allant du Vieux à Cabreret a été un dépaysement total et un plaisir (plus visuel que physique) de 10 km dans la vallée. La journée détente en kayak sur le Célé a conquis l'ensemble du groupe. Dernier point marquant pour eux : l'hospitalité et la gentillesse des Lotois.

Quercy aventure participe à une expédition au gouffre de Padirac !

Les explorateurs, Clément Chaput et Bernard Gauche, avec Laetitia de Ménibus-Gravier.
Les explorateurs, Clément Chaput et Bernard Gauche, avec Laetitia de Ménibus-Gravier.

Il y a dix-huit ans, Bernard Gauche réalisait la première traversée de la rivière de Padirac, depuis la résurgence de La Finou jusqu'au gouffre. Hier, Clément Chaput et lui ont achevé une autre traversée inédite : Saint-Georges-Padirac. Un événement en forme de passage de relais.

Longtemps inexplorée, la rivière souterraine de Padirac qui file sous le causse pour rejoindre la Dordogne par plusieurs résurgences, se révèle depuis une vingtaine d'années. Hier en tout début d'après-midi, Bernard Gauche et Clément Chaput ont émergé dans le gouffre. A 14 heures, après trois jours d'exploration souterraine, ces deux spéléologues-plongeurs venaient d'achever la première traversée Saint-Georges-gouffre de Padirac.

Parti dans la rivière du gouffre le 16 octobre, Bernard Gauche a rejoint Clément Chaput qui, lui, a plongé à la résurgence Saint-Georges située sous Montvalent le vendredi 17 octobre. Ce parcours souterrain de plus de 20 km est jalonné de quinze siphons franchis par plongées successives. L'un d'entre eux, situé à 1 650 m de la résurgence et atteignant une profondeur de 75 m n'avait jamais été franchi. Il représentait une difficulté majeure. A leur arrivée au fond du gouffre, hier, les deux spéléologues, entourés des membres de leur famille, du personnel du gouffre et d'amis, se sont confiés. Bernard Gauche, 61 ans, médecin anesthésiste-réanimateur de Libourne, avait déjà créé l'événement voilà dix-huit ans en faisant la toute première traversée. «Depuis la dernière traversée, réalisée en 1996 à partir de la résurgence de la Finou, les techniques et le matériel de plongée ont évolué, a-t-il dit. Grâce à cela nous avons pu envisager de partir de Saint-Georges pour une plongée de 1 650 m avec un siphon à 75 m. C'est cette portion de parcours qu'a effectuée Clément. Je suis parti à l'opposé. Quand nous nous sommes retrouvés à l'heure prévue vendredi, nous avons vécu ensemble un moment extraordinaire». Clément Chaput, 24 ans, technicien d'exploitation électrique originaire de Côte d'Or, reconnaît une plongée délicate où il a fallu respecter scrupuleusement les règles de sécurité et en particulier les différents paliers. Les retrouvailles avec son aîné ont été chargées d'émotion. Bernard Gauche reconnaît qu'il vient de passer le flambeau à Clément Chaput qu'il a accompagné dans ses premières explorations. Présente à l'arrivée, Laetitia de Ménibus-Gravier, directrice du Gouffre, a félicité les deux spéléologues pour l'exploit qu'ils viennent d'accomplir. Elle assure que le film et les documents réalisés après l'expédition permettront de découvrir de nouvelles beautés du site.


Une grosse logistique et 25 spéléologues

Jean-Marc Chaput, le père de Clément, insiste sur l'importance de la logistique mise en place : 25 spéléos membres de la FFS (fédération française de spéléologie), du SSF (spéléo secours français) et de la FFESSM (fédération française d'études et de sports sous-marins), plus de 40 bouteilles, 25 canots pneumatiques, sans compter l'équipement et la nourriture nécessaires aux différents bivouacs.

Une telle opération qui a demandé plus de six mois de préparation ne peut être réussie qu'avec la solidarité de tous. C'est la règle, que ce soit en plongée ou en spéléologie.


Le chiffre : 15

siphons >Dans ce réseau. La remontée de la rivière, depuis Saint-Georges jusqu'au gouffre de Padirac compte quinze siphons dont l'un de 75 mètres. Ce qui suppose de respecter des règles de sécurité drastiques et notamment des paliers.

 

Un espace de liberté pour les Enfants de la lune

,

http://www.ladepeche.fr/article/2015/10/16/2198836-un-espace-de-liberte-pour-les-enfants-de-la-lune.html

Jeunes, spéléos et organisateurs ont partagé un week-end fort en émotions.
Jeunes, spéléos et organisateurs ont partagé un week-end fort en émotions.
 

Samedi et dimanche, le Gouffre de Padirac recevait l'association les Enfants de la lune. Bernard Seris, fondateur de l'association, rappelle que ces enfants atteints de Xeroderma Pigmentosum doivent se protéger intégralement du soleil, mais également de tout rayonnement ultraviolet. «L'univers souterrain est pour eux un espace de liberté qui supprime ce risque et leur permet de vivre sans protection», explique-t-il.

Accueillant enfants et organisateurs, Luis Bernardo, directeur de l'exploitation du Gouffre, précise que Laetitia de Ménibus Gravier, présidente de la Société d'exploitations spéléologiques de Padirac, adhérente de l'Anecat, a tenu à s'associer à cette manifestation. «Des personnels du gouffre se sont portés volontaires bénévoles», souligne Luis Bernardo.

Sur treize enfants présents, neuf de plus de 10 ans ont participé à une expédition bien particulière, accompagnés d'une vingtaine de spéléos du Club spéléologique valentinois d'Alain Soubiran et de spéléos régionaux, dont Bernard Gauche, sous la responsabilité de Jean-Luc Guinot. Dès 11 heures samedi, après avoir été équipés, les enfants sont descendus dans le gouffre. Au fond, à l'abri de la lumière du jour, ils ont pu retirer leur masque de protection et se déplacer normalement. Après le voyage en barque, puis à pied jusqu'à la fin des aménagements visiteurs, c'est sur des canots pneumatiques qu'ils ont poursuivi l'exploration jusqu'à la Grande Barrière.

Au retour, un bivouac souterrain avait été mis en place par les bénévoles. Enfants, parents, organisateurs ont partagé un repas offert par le site. La soirée s'est terminée par la projection du film de Bernard Gauche (réseaux de Padirac). Après la nuit sous terre et le petit-déjeuner, des sapeurs-pompiers de Paris présents dans le Lot ont proposé aux enfants une initiation à la plongée avec remise de diplôme.

Lors de la réunion finale chargée en émotion, spéléos, personnels du Gouffre, pompiers de Paris et sœur Marie-Christine pour l'hébergement aux Quatre Horizons à Gramat, ont tous été chaleureusement remerciés. Vincent, 22 ans, participait pour la 13e fois à ce type d'événement : «On a vécu un super moment, conclut-il. On a eu l'impression d'être libre et de faire comme tout le monde.»


Pour aider l'association

L'association des Enfants de la Lune, fondée par Bernard Seris et son épouse et présidée par Mme Wafa Chaabi, regroupe les familles d'enfants (80 en France) atteints de Xeroderma Pigmentosum (XP). Il n'existe actuellement aucun traitement contre cette maladie génétique. Sabns protection, l'espérance de vie des enfants XP ne dépasse pas l'adolescence. Par contre, bien protégés, certains d'entre eux ont atteint l'âge de 20 ans, sont à l'université et peuvent envisager un véritable avenir. Les actions de l'association portent sur l'information sur la maladie, le financement des photoprotections, l'intégration sociale et scolaire, la mise au point d'un masque ventilé anti-UV… Depuis 2002, l'association organise des rencontres autour d'activités que les enfants n'ont jamais le loisir de pratiquer : séjours de ski de nuit, stages de spéléologie, week-end à Paris… L'association ne reçoit aucune subvention nationale, elle subsiste uniquement avec les dons et les partenaires. Pour la soutenir : contact@enfantsdelalune.org ou Tél. 04 57 05 13 61.

Les trésors du Lot - Échappées belles

Échappées belles : Les trésors du Lot
De Saint-Cirq-Lapopie, village préféré des Français et classé Monument historique, à la cité de Rocamadour, suspendue entre ciel et terre, Sophie Jovillard sillonne le Lot. Village après village, elle fait la connaissance de Lotois fiers de lui dévoiler «leurs» causses, les vallées du Célé verdoyantes, sans oublier les spécialités culinaires du Quercy. Dans sa quête de trésors, Sophie explore avec Jean Luc Guinot, le Gouffre de Padirac avec un spéléologue passionné et se rafraîchit sur les eaux paisibles du Lot. Avec Nadine, elle prend part aux fêtes de la petite ville de Cabrerets.

https://www.youtube.com/watch?v=7Slxm-iTBME

Rejoignez-nous https://www.facebook.com/EchappeesBel...
http://www.france5.fr/emissions/echap...
Sophie Jovillard, Raphaël de Casabianca et Jérôme Pitorin se relayent le samedi à 20h35 sur france5 pour vous faire découvrir des échappées aussi belles que lointaines.

 

jean-luc guinot et sophie Jovillard

   
L'exploration permanente : Rendez vous en souterrain inconnu

Début novembre 2016, une équipe de spéléologues organisait une expédition pour continuer la découverte du Gouffre de Padirac

Si la surface de la terre n'a plus beaucoup de surprises à nous réserver, ce n'est pas forcément vers l'espace qu'il faut se tourner pour trouver de nouvelles zones d'exploration. Sous nos pieds, sur le causse du Quercy, en Vallée de la Dordogne dans le Lot, le réseau souterrain du Gouffre de Padirac a encore bien des secrets à nous révéler. 

Régulièrement, les spéléologues organisent de nouvelles expéditions pour continuer à cartographier ce réseau tentaculaire de la rivière souterraine de Padirac. La dernière en date (avant 2016) datait de 2014. La même équipe que cette année dont Clément Chaput et Bernard Gauche, avait réalisé un exploit incroyable : suivre la rivière de Padirac depuis la résurgence de Montvalent jusqu'au puit de Padirac ! 20 km sous terre !

Bernard Gauche explique : " Entre le Gouffre et les résurgences de Montvalents, c'est 20 km de rivière souterraine. C'est un immense territoire qui est drainé par la rivière de Padirac. Un grand nombre de ses affluents n'ont pas encore été explorés "

Clément Chaput, raconte : "Ces expéditions nous apprennent beaucoup sur nous, sur notre corps, sur nos limites physiques, mentales. Plus on va loin, plus on est loin de la sortie, de l'air libre...

Cette année, l'objectif c'est l'exploration du siphon amont, de l'affluent Armand Viré et du réseau profond. Echec pour Clément Chaput sur le siphon amont : trop de sable, trop étroit. Ils reviendront une autre fois avec du matériel spécifique. Les autres tentatives ont été plus fructueuses avec de nouvelles portions explorées. 

Quoi qu'il en soit, le Gouffre de Padirac, n'a toujours pas révélé tous ses secrets !

Avec la participation du speleologue Jean Luc Guinot et de Quercy Aventure

http://www.vallee-dordogne.com/blog/le-gouffre-de-padirac-lexpedition-de-novembre-2016

jean luc guinot speleologue au gouffre de Padirac

Le Gouffre de Padirac, star de l’émission E=M6

Mac Lesggy et le spéléologue Jean Luc Guinot


Le site a été filmé sous toutes les coutures.

jean luc Guinot Speleologue Mac lessgy jean luc Guinot Speleologue Mac lessgy

Le Gouffre de Padirac a accueilli Mac Lesggy, le présentateur mythique de E=M6 et son équipe pour le tournage d’une émission qui sera diffusée le 29 mai. Arrivés dans l’après-midi du 12 avril, ils ont d’abord fait des plans dans le Gouffre, puis se sont enfoncés dans le puits géant pour prendre des images le long du parcours de la visite. Avec leur drone, ils ont également filmé au-dessus de l’orifice après la fermeture au public. Le tournage avec Mac Lesggy a débuté le 13 avril aux aurores sous la houlette du spéléologue Jean-Luc Guinot pour bénéficier du site sans visiteurs afin de réaliser des prises de vues au fond du gouffre et sur la Rivière Souterraine. Pour finir, le caméraman et l’attaché de production ont complété leur tournage par un « micro-trottoir » avec les enfants en visite.

http://medialot.fr/le-gouffre-de-padirac-star-de-lemission-em6/

   

,

Drôles de chauves-souris où vous cachez-vous ?

Environnement - Avec le parc naturel régional des causses du Quercy et Quercy Aventure

speleologie avec quercy aventure

Bottes aux pieds, combinaisons enfilées et casques vissés sur la tête, les écoliers de Limogne-en-Quercy trépignaient d'impatience, en ce jeudi matin.

Le Parc naturel régional des causses du Quercy leur avait donné rendez-vous à Brengues pour une journée sur le terrain à la rencontre des chauves-souris. Tandis qu'un groupe s'élançait à la suite de leur animateur spéléologue, Jean-Luc Guinot de Quercy Aventure, dans une cavité de la vallée du Célé ; un autre serpentait au cœur du village aux côtés de Stéphanie Plaga, chargée de mission à la Ligue de protection des oiseaux du Lot.

«Cette rencontre avec les enfants s'inscrit dans le cadre d'un appel à projet Natura 2 000 lancé par le Parc pour l'année scolaire 2016-2017, sur le thème ‘'Drôles de chauves-souris''. Notre PNR compte en effet huit sites Natura 2 000 pour lesquels des actions de gestion, de préservation, de valorisation et d'animation sont conduites, dont celui-ci Basse vallée du Célé. C'est dans ce cadre que nous avons choisi de mettre en avant un mammifère méconnu et qui effraie : les chiroptères», souligne Solène Soulas, chargée de mission Natura 2 000 au Parc.

Ce sont ainsi quatre écoles (Limogne, Lavergne, Mayrinhac-Lentour et le CFA de Gramat), soit une centaine de jeunes qui participent à cette initiative.

«Après une première rencontre en classe plutôt théorique, pour compléter le travail des enseignants, nous leur proposons donc cette sortie, afin d'aller à la rencontre des habitats et des milieux de vie des chauves-souris. Puis, les jeunes travailleront sur une restitution de ce cycle en produisant un support racontant une histoire drôle, avec l'aide de Jérôme Piot, scénariste lotois», exposent Solène Soulas et Benjamin Guiral, chargé de communication au PNR.

Sous le soleil ou éclairés par leurs frontales, les élèves de Christel Bidon, enseignante à Limognes ont ainsi approché d'un peu plus près ce curieux mammifère nocturne, lors de cette sortie à Brengues.

«Sur le territoire des causses du Quercy, nous dénombrons 25 espèces de chauves-souris, toutes insectivores et quelques-unes piscivores aussi. Avec pour les colonies les plus grosses, quelque 1 000 à 2000 individus», précisait Solène Soulas.

Une espèce très sensible et en raréfaction que la loi française et les réglementations européennes protègent intégralement, veillant à ne pas impacter son milieu de vie et ses ressources alimentaires. «Concilier la nature et les usages humains, c'est tout l'enjeu du réseau Natura 2 000 à l'échelle européenne», concluent les organisateurs de cette sortie.

Dans le cadre de l'animation des sites Natura 2 000 du Parc naturel régional des causses du Quercy, des enfants sont allés à la rencontre des chauves-souris. Un mammifère rare et protégé.

 

 

 

 
   
   

 

 

marqueur eStat'Perso

 

Nouveaux !   Decouvrez la Descente en rappel dans un gouffre avec  Quercy Aventure  Cliquez ici !

RETOUR